France-002104B_-_Carcassonne_(15619732639)

LANGUEDOC

Les belles bouteilles de l’Ouest audois

 

À l’ouest de Carcassonne, des vignerons talentueux et ambitieux sortent de l’anonymat Cabardès, Malepère et Limoux, trois appellations languedociennes à suivre de près.

D’est en ouest ou d’ouest en est, que l’on circule en voiture, en vélo ou à pied, le changement de paysage est saisissant. Que ce soit le long du canal du Midi, sur les crêtes du Razès qui dominent la vallée de l’Hers ou sur les premiers balcons de la Montagne Noire, l’Ouest audois est un pays où le basculement entre univers atlantique et univers méditerranéen est palpable. Limouxin, Malepère et Cabardès sont à la fois des pays de rupture et de synthèse. Marginal en Languedoc, négligé par les instances collectives montpelliéraines, tant à cause de l’éloignement que de ses AOC s’exprimant au travers de cépages atlantiques, le vignoble de l’Ouest audois se retrouve au centre géographique de la nouvelle région Occitanie. Cette nouvelle donne administrative va-t-elle de pair avec un renouveau des appellations ? Avec 2015 et 2016 sur le marché, deux millésimes favorables à l’Ouest audois, un tour d’horizon approfondi s’imposait. 

Outre les AOC, dans les trois vignobles sont produits des IGP (Pays d’Oc, Haute Vallée de l’Aude, Côtes de Prouilhes, Cité de Carcassonne…) et des Vins de France, dont certains figurent parmi les plus intéressants de la région.

De forts caractères À chaque nouveau millésime, le Cabardès marque des points, se distinguant de son important voisin le Minervois tant par le style des vins que par les personnalités vigneronnes qui l’animent. Ces forts caractères tirent le meilleur parti d’un encépagement mi-atlantique, mi-méditerranéen pour composer des vins où prime la vision de l’homme.

La Malepère, appellation la plus occidentale du Languedoc, offre des paysages agricoles où la vigne occupe une place discrète. Très jeune, l’AOC émerge progressivement. Il reste beaucoup de travail pour sortir de l’anonymat 

malgré des réussites individuelles notables. Niché au pied des Pyrénées, le Limouxin demeure le vignoble de la bulle; celle-ci a perdu de son lustre, même si des propositions originales émergent ici ou là. Une nouvelle génération de vignerons arrive, avec la volonté de produire des vins tranquilles intenses et typés, fondés pour l’heure sur des cépages « internationaux ». Il suffirait d’un rien pour que le vent tourne en faveur du Limouxin, de ses paysages sublimes et de ses terroirs si divers… Le chemin est encore long. Dans ces trois vignobles, le fossé reste important entre les meilleurs vignerons et la masse qui se contente d’une production approximative. L’identité doit se préciser, peut-être au travers de la redécouverte de cépages « autochtones », certainement au travers d’une ambition accrue de se mesurer aux grands vins de France et du monde.

LE CABARDÈS : DES VINS AROMATIQUES ET SAUVAGES

Au nord de Carcassonne, le Cabardès est un balcon de la Montagne Noire, donc du Massif Central, exposé sud, qui regarde vers les Pyrénées.

Le nom vient du château de Cabaret, célèbre bastion de la résistance cathare. Reconnue en 1999, l’AOC (rouges et rosés) concerne 550 hectares de vignes.

Les règles d’encépagement sont subtiles, mariant le côté méditerranéen (syrah et grenache 40% minimum) au côté atlantique (cabernet franc, cabernet-sauvignon et merlot,40%). Cinsault et côt sont aussi autorisés. L’appellation bénéficie certes du dynamisme de deux grandes propriétés familiales, Ventenac et Pennautier, mais elle a surtout profité de l’arrivée depuis dix ans de jeunes talents qui font bouger les lignes.

Les Mengus, Barré, Fortin ont désormais rejoint au sommet du Cabardès Claude Carayol, l’indomptable hidalgo d’Aragon.

La personnalité aromatique des vins rouges, souvent exubérante, parfois sauvage, se démarque du Minervois voisin, dont le Cabardès constitue pourtant le prolongement géographique et avec lequel il partage certains cépages, en premier lieu la syrah. Essentiellement calcaire, le Cabardès est capable de produire à la fois des vins immédiats, alertes, parfumés et des cuvées aptes à s’affiner et à se complexifier pendant dix ans, parfois plus – on quitte alors les fruits rouges et la violette pour rentrer dans l’univers de la truffe, de l’olive noire et du gibier.

Teret noir, picpoule, carignan et ribeyrenc…

 

C’est peut-être ce qui manque le plus à la région, des cépages identitaires pour imposer sa singularité. Bien sûr, Limoux possède le mauzac, un précieux conservatoire de ses différentes variétés, et nous sommes heureux de constater que des vignerons de premier plan reprennent ce cépage au sérieux.

Mais pour aller plus loin et se réapproprier ses cépages, le vigneron doit mener un travail d’historien. Ce que Robert Plageoles a fait à Gaillac, personne ne l’a fait ici. Il n’est pas trop tard! Gilles Azam, du domaine Les Hautes Terres, nous signale ce texte de Jules Guyot (1868) : « Limoux donne des vins rouges d’une grande qualité, pouvant rivaliser avec du bon bourgogne. Ces vins sont produits par le teret noir, le picpoule, le carignan et le ribeyrenc… C’est par ses vins rouges que Limoux figure et doit légitimement figurer parmi les crus à bons vins… ».

carte ouest audois1

La truffe, ici c’est toute l’année !

Truffe et terroirs viticoles, lorsque ceux-ci sont calcaires, font souvent bon ménage. Moins connu que le Quercy ou le Vaucluse, l’ouest audois fournit un bel exemple de cette coexistence. Regroupés en association, les trufficulteurs audois sont plus de 500. Cette production s’ouvre vers le public, notamment lors des Ampélofolies, journée festive autour de la truffe et du vin ayant lieu chaque quatrième dimanche de janvier à Moussoulens, au coeur de l’AOC Cabardès. Le Limouxin (carnaval des saveurs et de la truffe à la Digne d’Aval le 24 février 2018) et la Malepère (fête de la truffe d’été à Roullens le 30 juin 2018) cherchent également à valoriser ce précieux patrimoine.

epicerie-salee-fettuccine-a-la-truffe-noire1
denois2

Pour découvrir le domaine, cliquez ici !

SKM_C3350180302152900-41
SKM_C3350180302152900-51
SKM_C3350180302152900-11
SKM_C3350180302152900-21
SKM_C3350180302152900-31
pennautier

Pour découvrir le domaine, cliquez ici !

Marquis-de-Pennautier1
Chateau-de-Pennautier-Rouge-1

Autre domaine à ne pas manquer, à Limoux :

SKM_C3350180111093900
SKM_C3350180111093901
SKM_C3350180111093902
1
2